• Phase 260 (Sagittaire 20°): "En vue de l'été les habitants d'un village du nord à l'allure vieillotte font provision de glace sur un étang gelé"


    votre commentaire
  •  

    Né le 11 Mai 1914 , Haroun Tazieff

    Mars en Lion en maison 12 ....un sportif en action au service de la conscience collective 

     

    Né le 11 Mai 1914 , Haroun Tazieff

    Né le 11 Mai 1914 , Haroun Tazieff

    Biographie

    http://tazieff.fr/biographie/

    Haroun Tazieff ( 1914-1998)

    Tazieff02( photo CHT)

    Personnage médiatique, il a été l’un des pères de la volcanologie contemporaine et un pionnier de la communication entre les volcanologues et le grand public. Il a démontré la nécessité d’expéditions pluridisciplinaires sur les volcans actifs et les volcans en éruption. Avec les collaborateurs qu’il s’est choisis au long de quarante années d’expéditions, il a développé la recherche sur le rôle des gaz dans les dynamismes éruptifs, sur la présence d’eau dans les magmas, sur le volcanisme sous-marin, sur les techniques de mesure des variations de champ magnétique en liaison avec l’activité éruptive, sur l’observation directe de la dérive des continents, sur les échanges de masses et d’énergie entre les appareils volcaniques et l’atmosphère. Il a largement contribué à révolutionner une science qui n’était guère reconnue sinon quasiment inconnue en Belgique et oubliée en France.

    Haroun Tazieff est né le 11 mai 1914 à Varsovie (en Russie tsariste à l’époque), d’un prince tatar, officier médecin dans le corps de la Division Sauvage, mort au front en 1914.  Sa mère, Zénitta, chimiste et docteur en sciences politiques, était une femme au caractère très fort, douée d’une remarquable intelligence et d’une grande culture. Ils émigrèrent en Belgique en 1921. De caractère spontané et exubérant, sa mère lui inculqua discipline et rigueur, qualités qu’il développera par la pratique intensive de la boxe. Pratiquant le rugby avec passion, ce sont l’alpinisme et la spéléologie dont il était féru qui lui furent les plus utiles pour ses explorations de cratères inviolés de volcans actifs sur tous les continents.  Sous l’Occupation allemande, tout comme sa mère, il fut très actif au sein de la Résistance : sabotages de voies ferrées, aides aux familles juives.

    Haroun Tazieff, un alpiniste hors pair.  (photo CHT)

    Il fut envoyé après la guerre, comme prospecteur minier au Katanga.

    En effet, il avait obtenu en 1938 à la faculté de Gembloux un diplôme d’ingénieur agronome. Pendant la guerre, il poursuivit  des études de géologie et de minéralogie à Liège.  Très vite, il se fit remarquer et se mit à dos sa hiérarchie. Une des caractéristiques du personnage, c’était  son franc-parler et son refus des compromissions. Sa rencontre avec le Kituro, volcan du Kivu dont il observa au plus près la première éruption, décida de l’orientation de sa vie, il laissa de côté sa carrière d’ingénieur –il  ne sera jamais carriériste- pour vivre une vie d’aventure et parfaire la connaissance du monde fascinant et méconnu des volcans en éruption.

    En 1951, invité comme cameraman de l’extrême au sein de l’équipe Lépineux de spéléologues qui découvrit et explora le gouffre de la Pierre-Saint-Martin, dans les Pyrénées Atlantiques, alors le gouffre le plus profond jamais découvert, il y fit la connaissance du physicien Jacques Labeyrie avec lequel il développera la recherche en volcanologie au CNRS.  En 1952, par la faute d’un treuil mal conçu, la deuxième exploration du gouffre fut fatale au grand spéléologue Marcel Loubens, qui chuta aux pieds de Tazieff. Après ce drame, il eut encore plus à cœur d’assurer la sécurité de ses équipiers. La même année, il explora les fonds marins de la Mer Rouge avec le commandant Cousteau, à bord de la Calypso.

    Parmi ses découvertes et celles des équipes qu’il a formées et conduites, on peut citer la mise en évidence, avec les chercheurs du CEA de Grenoble, des corrélations entre ascension du magma et micro variations du champ magnétique local,  celle de la faille axiale du fossé d’effondrement de la Mer Rouge, repérée lors de la première expédition du navire océanographique  « la Calypso » du Commandant Cousteau en 1952  ou celles des lacs de lave en fusion du Nyiragongo, au Congo.

    Premier scientifique à observer les éruptions sous les bombardements de lave, Haroun Tazieff, en 1957 aux Açores, a découvert et expliqué le dynamisme très particulier des éruptions sous-marines qui sont de loin les plus nombreuses du globe.

    En 1959, il réalisa son 1er long métrage « les Rendez-vous du diable ». Il souhaitait d’une part vulgariser auprès du grand public ses découvertes et surtout financer ainsi ses travaux. Cette démarche inhabituelle mais conseillée par Paul-Emile Victor, fut jugée suspecte dans le monde de la recherche scientifique. En 1966, il réalisa « le Volcan interdit », film nominé aux oscars en 1967.

     PPT-Aveyron-Tazieff camera                                                                           (photo CHT)

    photo-tazieff-1977-Merapi-Indonésie-0012Tazieff sur le Mérapi, en Indonésie (photo CHT)

    Sa démarche scientifique reposait sur le travail en équipe, il s’entourait de personnes avides de faire de découvertes scientifiques, spécialistes de leur domaine mais alliant aussi une pratique sportive. Toutefois, vu la personnalité très forte du personnage, son côté volcanique, il lui arrivait d’émettre sur les gens des jugements sans nuance sur lesquels il avait beaucoup de mal à revenir. Cela ne l’a pas empêché de garder  durablement des amitiés et d’être à l’origine du travail en équipes pluridisciplinaires sur les volcans actifs.

    Cherchant dès le début des années 50 à constituer des équipes pluridisciplinaires pour l’étude des volcans actifs, il obtint le concours précieux du Commissariat à l’Énergie Atomique qui lui accordera dans les années 70 et 80 l’assistance de ses équipes de terrain, le CEA participant au programme de recherches coordonnées que Tazieff dirigeait comme directeur de recherches au CNRS et en tant que responsable des observatoires de surveillance volcanologique des départements d’Outre-Mer.

    La découverte, en 1952, de la faille axiale de la Mer Rouge et l’exploration, en 1967 et 68, du fossé d’effondrement où se situent les volcans de la chaîne de l’Erta Ale, ont contribué à la validation de la théorie de la tectonique des plaques, démontrant que la Mer Rouge et la dépression de l’Afar, en Éthiopie, sont un océan en formation.

     

    Il fut naturalisé Français en 1971. Entré au CNRS en 1969 comme maître de recherche, il en fut nommé directeur de recherche en 1972.

    En 1976, ce fut l’épisode de la Soufrière et la polémique qui l’opposa violemment à Claude Allègre, devenu directeur de l’IPG et supérieur hiérarchique de Tazieff. La polémique portait  sur l’opportunité de dire la vérité sur les analyses des roches émises par les éruptions du gouffre Tarrissant. Ce conflit aboutit à l’éviction de Tazieff de l’IPG de Paris, bien qu’une commission internationale ait donné raison à ses prévisions moins alarmantes que celles qu’entretenait ce géochimiste ambitieux. Cet épisode qui a fortement marqué Haroun Tazieff, fut à l’origine de la déontologie qu’il a ensuite pu mettre en place au titre de la politique de prévention des risques majeurs, lorsqu’il fut nommé ministre par Mitterrand. Ce que Tazieff n’avait pu obtenir au titre de fonctions universitaires à l’égard desquelles il a toujours gardé une certaine distance, il a pu le réaliser par l’engagement politique, lequel fut constant pour lui depuis l’adolescence. Cette déontologie est désormais régulièrement appliquée, notamment concernant l’éducation et l’information sérieuse des populations.

    Sur la Soufrière de la Guadeloupe, en 1976, Haroun Tazieff  et six des scientifiques qui étudiaient le réveil de ce volcan tropical explosif,  sont restés 13 minutes sous un déluge de roches volcaniques froides expulsées par la surpression de l’eau imbibant la montagne, vaporisée par l’accumulation de chaleur émise par le magma profond. Une telle éruption, dite phréatique, caractérisée par l’absence de magma frais dans les éjectas, n’avait jamais été observée.

    C’est par l’étude du rôle des gaz sur les volcans en éruptions au cours des années 50 à 70, qu’Haroun Tazieff et ses équipiers ont démontré que les gaz étaient le moteur des dynamismes éruptifs.

    Tazieff07Il a assuré de nombreuses expéditions sur les principaux volcans du monde, souvent avec le soutien de l’UNESCO.  Ses expéditions l’ont conduit sur plus de 150 volcans actifs ou en éruption sur tous les continents. Il fit de l’Etna son « volcan laboratoire ». Il s’est passionné par 3 types de phénomènes dont il a révélé l’importance en étant le premier à en observer minutieusement les manifestations sous le bombardement éruptif : les éruptions sous-marines, les lacs de lave permanents, les éruptions phréatiques (Afar, Soufrière… )

     Tazieff01Personnage scientifique, son engagement social et politique doit aussi être souligné. En 1974, il répondit à l’appel de son ami Paul-Emile Victor et participa à la constitution du groupe Paul-Emile Victor pour la défense de l’homme et de son environnement, aux côtés d’Alain Bombard, de Jacques-Yves Cousteau… La défense de l’homme et de l’environnement fut aussi un combat cher à Tazieff. Le 1er, il plaida pour la géothermie. Lui, l’alpiniste chevronné, s’engagea aussi auprès de Mountain Wilderness International dont il assura la première présidence de la section française. Il fut toujours fortement préoccupé par la prévention des risques et a fondé la politique de prévention des risques majeurs de l’Etat français.

    En 1979, il fut élu maire de Mirmande. Il s’engagea dans la campagne présidentielle de François Mitterrand et devint en 1981 commissaire à l’étude et à la prévention des catastrophes naturelles. De 1984 à 1986 il fut secrétaire d’état à la prévention des risques technologiques et naturels majeurs. En 1988, déçu par les promesses non tenues des socialistes en matière de prévention des risques majeurs, il rejoignit Alain Carignon qui lui offrit les moyens de faire de l’Isère un département pilote en la matière. Il fut élu conseiller général de l’Isère. En 1992, il devint conseiller régional de Rhône-Alpes.

    Il meurt le 2 février 1998.

    Il laisse à la postérité une trentaine d’ouvrages grand public, des dizaines de documents de vulgarisation scientifique et de résumés de conférences, une quarantaine de films et courts métrages et plus d’une centaine de publications scientifique de haut niveau.

    PRESENTATION DE LA BIOGRAPHIE REDIGEE PAR SON FILS

    Son fils, Frédéric Lavachery, président du Centre Haroun Tazieff a rédigé une biographie sortie en avril 2014 pour célébrer le centenaire de la naissance du célèbre volcanologue, aux éditions Archipel. Il est possible d’acheter cette biographie au prix de 21 euros + 3.50 de frais de port directement auprès de l’association (les droits d’auteur sont au profit du Centre Haroun Tazieff), en nous contactant.

    couverture

    Voici la présentation faite par l’édition Archipel sur son site : http://www.editionsarchipel.com/livre/un-volcan-nomme-haroun-tazieff/

    Né à Varsovie d’un prince tatar et d’une mère russe en 1914, Haroun Tazieff émigre en Belgique en 1921. Alpiniste, boxeur accompli, il obtient son diplôme d’ingénieur-agronome et, pendant la guerre, rejoint la Résistance : il fera sauter la gare de Liège. Il devient géologue et ingénieur des mines. En 1948, en mission au Congo belge, il se découvre une passion pour les volcans. Ses travaux permettront de valider la théorie de la tectonique des plaques.
    Proche d’Hergé, compagnon de Cousteau, il réalise ses premiers films en 1956. Engagé à gauche, il attend le départ du général de Gaulle pour obtenir la nationalité française. En 1976, il se heurte à son supérieur Claude Allègre, qui le qualifie de « vieux con », en déconseillant l’évacuation de la Soufrière. Son appréciation des crises du St Helens (1980) et du Nevado del Ruiz (1985) sera critiquée par une communauté scientifique qui ne le chérit pas. Soutien de Mitterrand, il est nommé en 1981 à la tête d’un Commissariat à la prévention des risques naturels. Déçu par l’écologie politique, le fondateur de la vulcanologie moderne retourne à ses études, n’hésitant pas à ironiser sur le catastrophisme (La Terre va-t-elle cesser de tourner ? , Seghers, 1992).
    Depuis sa mort en 1998, Frédéric Lavachery tente de percer les mystères de ce père qui ne l’a pas reconnu et à l’enterrement duquel il n’a pas été convié. Il célèbre dans ce livre un homme au « niveau d’exigence impraticable », étudie ses rapports houleux avec les institutions politiques et scientifiques, évalue ses apports, ses innovations et son approche globale des géosciences.

    Pour lire un extrait (sur le site d’Archipel)

    http://www.ecriture-communication.com/archipel/wp-content/uploads/sites/2/un_volcan-internet.pdf

    Et voici l’article de Claude Grandpey publié sur le site Tazieff.fr le 6 mai 2014 :

    Je viens de terminer la lecture passionnante du livre de Frédéric Lavachery « Un Volcan nommé Haroun Tazieff » et je dois dire que je me suis régalé. L’ouvrage a fait remonter en moi un tas de vieux souvenirs. J’ai beaucoup apprécié les chapitres consacrés à « l’affaire » de la Soufrière. Il était indispensable de faire une mise au point détaillée avec des arguments indiscutables. Je possède le livre de Bernard Loubat et Anne Pistolesi « La Soufrière à qui la faute ? » où les auteurs mettaient déjà bien en lumière le comportement ignoble de Claude Allègre. Les pages rédigées par Frédéric Lavachery recroisent en tous points les propos que m’ont tenus les membres de l’équipe Tazieff, que ce soit le regretté François Le Guern, Marcel Bof, Jean-Christophe Sabroux ou René-Xavier Faivre-Pierret.

    On connaît Haroun Tazieff comme volcanologue mais son histoire ne s’arrête pas là et les années de guerre ont-elles aussi montré la ténacité et les qualités de lutteur du bonhomme. Il est vrai qu’il était à bonne école. Le passé incroyablement riche de la famille est là pour le prouver. Les pages dans lesquelles Frédéric l’évoque me mettent en mémoire une soirée fabuleuse à Boitsfort (Belgique) où ces souvenirs étaient évoqués au son de l’accordéon de François Le Guern et des chants russes entonnés par le fils biologique de Garouk.

    Avant de refermer le livre, il est intéressant de s’attarder sur la bibliographie d’Haroun Tazieff qui devrait faire réfléchir ceux qui prétendent que Garouk n’était pas un scientifique et n’a rien apporté à la volcanologie!

    De toute évidence, je ne suis pas le seul à avoir apprécié « Un Volcan nommé Haroun Tazieff ». Une critique élogieuse du livre vient d’être diffusée sur le site Mediapart :

    http://blogs.mediapart.fr/blog/marie-christine-gryson/020514/un-volcan-nomme-haroun-tazieff-par-son-fils-ou-sont-nos-heros

    Autre article : http://www.livre-royat-chamalieres.com/non-classe/lavachery-frederic

     

     

     

    Né le : 11 mai 1914 à 12h00
    à : Varsovie (Pologne)
    Soleil : 19°54' Taureau AS : 5°11' Vierge
    Lune : 11°41' Sagittaire MC : 26°41' Taureau
    Dominantes : Taureau, Gémeaux, Vierge
    Soleil, Mercure, Vénus
    Maisons 9, 10, 6 / Terre, Air / Fixe
    Astrologie Chinoise : Tigre de Bois
    Numérologie : chemin de vie 22
    Popularité : 10 257 clics, 3 937e homme, 6 572e célébrité

     


    votre commentaire
  •  

    20° Lion, "Des indiens zunis célèbrent un rite dédié au Soleil"

    Ce degré appelle  à l'exaltation des énergies naturelles et principalement en Lion , à l'énergie du cœur et à l'amour

    20° Lion, "Des indiens zunis célèbrent un rite dédié au Soleil"

    .

    Qui sont les Zuñis ?

    Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

    Zuñi

    Description de l'image  Zuni-girl-with-jar2.png.
    Populations significatives par région
    Drapeau des États-Unis États-Unis 9 651 (2000)
    Population totale 9 651 (2000)
    Autres
    Langues

    Zuñi

    Description de cette image, également commentée ci-après

    Carte de répartition Consultez la documentation du modèle

    Les Indiens zuñi sont l'une des tribus pueblos qui occupaient autrefois le Nouveau-Mexique et l’Arizona. Ils vivent aujourd'hui sur une réserve indienne, Zuni Indian Reservation, 56 km au sud de Gallup (Nouveau-Mexique) sur leurs terres ancestrales.

     

    Histoire

    On dit que les Indiens zuñi proviennent d'un peuple qui vivait au même endroit il y a plus de 1000 ans, avant la venue des Européens. Ce peuple, les Anasazis, était une grande société qui détenait de larges territoires et de nombreuses richesses, et rassemblait des civilisations et des cultures distinctes. Les Zuñi seraient les descendants directs des Anasazis.

    Les Indiens zuñi réussissent à rester peu influencés par l'extérieur. Ils revendiquent depuis toujours le même territoire, sur lequel ils vivent depuis très longtemps. Ce territoire est à peu près de la taille de l'État de Rhode Island.

    Ils vivent principalement dans le pueblo Zuñi au Nouveau-Mexique. Quant à ceux qui vivent hors de la ville, sur l'ensemble du territoire, ils sont peu nombreux et sont éloignés les uns des autres. Ils savent se protéger en ne prenant pas parti aux problèmes qui ne les concernaient pas. Grâce à cette neutralité dans les guerres et les conflits, ils restent autonomes et résistent aux changements qui s’opèrent autour d'eux.

    Háwikuh est le premier pueblo Zuñi découvert par les conquistadores en 1539. Sur leur territoire se trouve de nombreux vestiges de pueblos datant d'il y a 600 ou 700 ans.

    Théologie "indienne" : Choctaw et Zuñi

    L'existence des Espagnols ne désarçonne guère les Zuñis, déroutés toutefois par leur comportement. Chez les Zuñis, dont les textes fondateurs sont aussi minutieusement annotés que la Bible, l'humanité tout entière descendrait d'un petit groupe apparu dans un monde souterrain, une sorte d'univers matriciel confiné et sombre. S'apitoyant sur le sort de ces âmes égarées, le Soleil leur donnerait du maïs pour se sustenter avant de les disséminer un peu partout sur la terre. Dans de telles conditions, la rencontre avec les Espagnols fait figure à leurs yeux de retrouvailles de cousins longtemps perdus de vue…

    Langue

    Article détaillé : zuñi (langue).

    Plusieurs anthropologues établissent un lien entre les Indiens zuñi et les autres tribus pueblos dispersées dans toute la région du Sud-Ouest (du continent américain). En tout cas, ils sont aujourd'hui uniques car leur langue n'est parlée que par eux et n’est pas apparentée aux langues des tribus voisines.

    Vie quotidienne

    Les Zuñi, tout comme dans le passé, sont profondément religieux. Leur religion n'est pas celle des autres tribus : ils pensent que leurs dieux résident dans les lacs du Nouveau-Mexique et de l'Arizona.

    Les chefs et les chamans durant les fêtes religieuses, exécutent deux types différents de cérémonies. Pendant que les chefs, masqués, font des représentations accompagnées de musiques et de danses, les chamanes prient les dieux pour une terre fertile et des pluies abondantes. Les chamanes jouent un rôle important dans la communauté. Ils sont consultés pour des conseils, mais aussi pour des guérisons. Il existe différents niveaux de savoir-faire entre les chamanes, le but étant d'être au plus haut niveau afin de participer à tous les aspects de la vie de la tribu.

    S'il n'est pas rare de trouver la religion en bonne place dans les tribus indiennes, ça l'est beaucoup plus de voir les femmes jouer un rôle important. Elles sont considérées comme la vie de la tribu. Les hommes chassent, construisent, pourvoient aux besoins de première nécessité, mais le tout appartient aux femmes. Ce sont elles qui commercent et qui s'occupent des finances.

    Les Indiens zuñi forment une tribu mystérieuse. Leur culture, leur langue et leur ville sont isolées. Mais ils font partie des tribus chanceuses qui ont su résister à la fois aux immigrants européens, à la guerre américano-mexicaine et aux durs traitements qu'ils ont endurés.

     

     

    Bibliographie

    Articles connexes

    Liens externes


    votre commentaire
  • P r o g r a m m e  d ' i n i t i a t i o n  à  l ' a s t r o l o g i e

     

       Cours 13- les degrés symboliques.

     

     

    Le cercle zodiacal est composé de 360 degrés. A chacun de ces degrés peut correspondre une signification symbolique particulière que divers auteurs ont tenté d'interpréter à leur manière.

     

    La signification première de ces degrés provient en effet de révélations et d'inspirations, et sont donc sujets à des interprétations multiples. Nous avons donc là un terrain d'investigation encore "frais" où chacun peut trouver selon son niveau et son effort…

     

    Les degrés les plus importants sont ceux où se trouvent le Soleil, la Lune (surtout pour les femmes), l'Ascendant, le Maître d'Ascendant, le Milieu du ciel, la part de fortune et les deux nœuds lunaires. L'on peut enfin considérer les positions de chaque planète, surtout si l'une d'elle est dominante.

     

    Nous verrons ici les significations des degrés selon 3 auteurs parmi les plus connus et les plus représentatifs:

     

    - Dane Rudhyar et l'école humaniste

    - Gilles Verneret et le zodiaque de Caluire

    - Janduz et l'astrologie traditionnelle.

     

    Chacun de ces auteurs a une spécificité visible dans les interprétations comme dans l'esprit…

    Je ne donnerai à titre d'exemple que les degrés symboliques de Rudhyar, sans toutefois proposer l'interprétation de l'auteur.

     

    Très important : ne considérer les degrés qu’avec une extrême prudence ! En effet il est assez rare que l’on connaisse sa date de naissance EXACTE, condition essentielle au positionnement exact de la Lune, du Soleil, de l’AS et du Maître d’AS qui sont les principaux acteurs astrologiques de son thème natal.

     

    1- Dane Rudhyar: les symboles sabians

     

    (Réf.:"Symboles sabians: le sens des 360 degrés du zodiaque". Dane Rudhyar - Ed. Librairie de Médicis)

     

    L'astrologue et humaniste Dane Rudhyar a créé le système sabian à partir du système de 360 degrés symboliques mis en place par l'astrologue Marc Edmund Jones en 1925. Lui-même avait fait appel pour cela à une voyante afin d'établir des représentations correspondants à chacun des différents degrés du zodiaque.

     

    Rudhyar a ensuite organisé ces symboles en un système.

     

    Celui-ci comprend 2 hémicycles, 4 actes et 24 scènes. Chacun des signes zodiacaux inclut donc 2 scènes comprenant  chacune 15 degrés répartis selon 3 niveaux. Chaque niveau regroupe enfin 5 symboles correspondant chacun à 5 degrés.

     

    Pour comprendre chacun des degrés il est donc nécessaire de les replacer dans le contexte de son niveau, de sa scène, de son acte et de son hémicycle.

     

    Sont ainsi représentés 360 phases archétypiques de l'expérience humaine. Ces phases ne sont quasiment pas assimilables au premier degré car elles restent des symboles et renvoient donc à des expériences, à des compréhensions secondaires. Il est donc nécessaire de les méditer, d'y réfléchir pour en comprendre la signification profonde.

     

    L'on trouvera dans le degré précédent des indications précieuses pour comprendre celui qui nous intéresse.

     

    A chaque degré du zodiaque est donc rattaché une image, à laquelle Rudhyar ajoute son commentaire. Celui-ci est en 3 parties:

     

    1- Définition d'une dominante

    2- Proposition d'une vision philosophique

    3- Signification de la phase dans l'ordre de la séquence et résumé par un mot-clé.

     

    Les 360 symboles représentent donc 360 phases de l'expérience humaine.

     

    Pour interpréter efficacement les images du système sabian, il faut:

                            - Trouver les tendances symboliques profondes de l'image et ne surtout pas s'arrêter au premier degré.

                            - Replacer le symbole parmi le contexte de l'enchaînement des symboles sabians.

     

    Dans son livre, Dane Rudhyar donne un exemple que nous allons reprendre.

     

    Ainsi il prend l'exemple du 5e degré Cancer: "Une automobile écrasée par un train".

    Au premier degré, cette image paraît tout à fait négative.

    En fait, ici il faut prendre garde au fait que si on laisse ses tendances individualistes aller trop loin (la voiture) on risque d'avoir des problèmes liés à notre confrontation avec la société (le train). On est donc à une sorte de croisée des chemins entre notre chemin personnel et notre chemin collectif.

    Chaque degré reçoit ainsi une dominante qui résume l'énoncé en lui donnant un sens immédiatement compréhensible.

    Suit un développement, où l'auteur développe sa thèse.

    Enfin une séquence (correspondant au niveau) et un grade (de 1 à 5), où l'on trouve le positionnement dans le contexte général et où l'on trouve aussi généralement un mot-clé ou une expression-clé).

    Voici par exemple le premier degré du Bélier et son interprétation avec les diverses étapes:

     

    "Phase 1 (Bélier 1°): Une naïade émerge de l'océan. Un dauphin l'embrasse.

     

    Dominante: émersion de formes nouvelles. La conscience voit le jour.

     

    Voici la première des 360 phases d'un enchaînement cyclique de caractère universel se déployant sur plusieurs niveaux, et dont l'objet est la réalisation d'un ensemble de potentialités. Le potentiel en question désigne, dans le système sabian, l'essor de la conscience individuelle: la conscience de se comporter en sujet ayant sa place et sa fonction ( son "destin") au sein de l'organisme planétaire de la Terre comme au sein d'une société et d'une culture données.

    Au plan individuel devenir conscient signifie que l'on s'extrait de l'océan de la conscience générique et collective, qui, pour l'esprit éveillé, est synonyme d'inconscience. Ce phénomène constitue l'événement premier. Il découle d'un acte fondamental: l'émergence hors d'une matrice ou d'un moule, que l'on abandonne et représenté ici par l'élément aqueux.

    Pourtant ce n'est pas là encore affirmer véritablement une quelconque individualité. Au commencement est l'Acte; toutefois il est souvent imperceptible et incertain. La tendre pousse sortant de la graine ne se fait pas remarquer. Il lui faut percer le sol encore recouvert des débris du passé. Elle est toute virtualité, et c'est à peine si l'on distingue sa présence.

    Dans ce symbole, dés lors, c'est une Femme que l'on voit sortir de la mer. Au plan symbolique, c'est une forme d'existence, encore proche des profondeurs inconscientes de la nature biologique et générique, qu'anime plus le désir d'être que le désir de s'affirmer. Un dauphin vient embrasser cette naïade; en effet, cet animal est un mammifère qui, après avoir connu une certaine évolution biologique, relativement inconsciente néanmoins, est revenu sur ses pas pour "réintégrer la matrice" de la mer. Le dauphin, en conséquence, représente un stade de régression. Il embrasse cette Femme qui est sortie de l'eau, parce que toute naissance est au départ passible d'échec. Le souvenir des échecs passés, leur fantôme, l'assaillent de toute part, la crainte et le manque d'assurance refoulent l'impulsion à s'élever; l'issue de ce conflit dépendra du rapport entre les forces tournées vers le futur et celles encore attachées au passé.

    La possibilité de succès ou d'échec est implicite d'un bout à l'autre du processus d'actualisation: elle est présente en chaque émission de potentialité et fraye inévitablement deux voies: l'une conduit à la "perfection", l'autre à la "désintégration" (sur le plan de la conscience); autrement dit, le retour à un état indifférencié (l'humus, la fumure, les poussières cosmiques; c'est-à-dire, symboliquement les "grandes Eaux de l'espace", le chaos).

     

    Séquence 1/ Grade 1: Ce symbole caractérise le premier de cinq stades qui se répètent à trois niveaux différents. Ce stade représente l'énoncé initial, le thème, de la série quinaire en rapport avec le premier niveau: DESIR D'ETRE."

     

    Dans les pages suivantes, vous trouverez les symboles des différents degrés... à méditer.
    Premier hémicycle: le processus d'individualisation

     

    Acte I: La différenciation

     

    Scène 1: Le désir (Bélier 1° - 15°)

     

    Premier niveau: Actionnel

     

    Phase 1 (Bélier 1°): "Une naïade émerge de l'océan. Un dauphin l'embrasse"

    Phase 2 (Bélier 2°): "Un comédien exprime par son jeu la nature humaine"

    Phase 3 (Bélier 3°): "Un profil dessiné dans un camée évoque le pays dont le personnage qu'il dépeint est issu"

    Phase 4 (Bélier 4°): "Deux amoureux flânent sur un chemin écarté"

    Phase 5 (Bélier 5°): "Un triangle arborant des ailes"

     

    Second niveau: Emotionnel - culturel

     

    Phase 6 (Bélier 6°): "Un carré dont l'un des côtés est éclairé par une vive lumière"

    Phase 7 (Bélier 7°): "Un homme réussit à s'exprimer simultanément dans deux sphères différentes"

    Phase 8 (Bélier 8°): "Une femme coiffée d'un chapeau aux larges bords dont le vent d'Est fait voler les flammes"

    Phase 9 (Bélier 9°): "Une boule de cristal"

    Phase 10 (Bélier 10°): "Un enseignant présente une imagerie traditionnelle sous une nouvelle forme symbolique"

     

    Troisième niveau: Individuel - mental

     

    Phase 11 (Bélier 11°): "Le dirigeant d'une nation"

    Phase 12 (Bélier 12°): "Un vol d'oies sauvages dessine un triangle dans le ciel"

    Phase 13 (Bélier 13°): "Une bombe désamorcée révèle l'avortement d'un mouvement de revendication sociale"

    Phase 14 (Bélier 14°): 'Un serpent lové prés d'un couple"

    Phase 15 (Bélier 15°): "Un indien tisse une couverture de cérémonie"

     

    Scène 2: La vitalité (Bélier 16° - 30°)

     

    Premier niveau: Actionnel

     

    Phase 16 (Bélier 16°): "Des esprits de la nature s'affairent dans la lumière du couchant"

    Phase 17 (Bélier 17°): "Deux vieilles filles assises dignement en silence"

    Phase 18 (Bélier 18°): "Un hamac vide accroché entre deux arbres"

    Phase 19 (Bélier 19°): "Le "tapis volant" des contes d'orient"

    Phase 20 (Bélier 20°): "Une jeune fille nourrissant des oiseaux pendant l'hiver"

     

    Second niveau: Emotionnel - culturel

     

    Phase 21 (Bélier 21°): "Un boxeur pénètre sur le ring"

    Phase 22 (Bélier 22°: "La porte du jardin où s'exaucent tous nos désirs"

    Phase 23 (Bélier 23°): "Une femme enceinte vêtue d'une robe d'été légère"

    Phase 24 (Bélier 24°): "Le vent dessine une corne d'abondance parmi les rideaux d'une fenêtre ouverte"

    Phase 25 (Bélier 25°): "La possibilité pour la conscience de chevaucher deux plans de l'existence"

     

    Troisième niveau: Individuel - mental

     

    Phase 26 (Bélier 26°): "Une personne douée de plus de qualités qu'elle n'en peut détenir"

    Phase 27 (Bélier 27°): "Compenser une occasion perdue par l'imagination"

    Phase 28 (Bélier 28°): "Un public nombreux conspue l'artiste qui l'a déçu"

    Phase 29 (Bélier 29°): "La musique des sphères"

    Phase 30 (Bélier 30°): "Une mare et sa nichée de canards"

     

    Scène 3: La substantiation (Taureau 1° - 15°)

     

    Premier niveau: Actionnel

     

    Phase 31 (Taureau 1°): "Un clair ruisseau de montagne"

    Phase 32 (Taureau 2°): "Un orage aux éclairs spectaculaires"

    Phase 33 (Taureau 3°): "Un escalier naturel conduit à un parterre de trèfles en fleurs"

    Phase 34 (Taureau 4°): "Le pot d'or au pied de l'arc-en-ciel"

    Phase 35 (Taureau 5°): "Une veuve en pleurs devant un tombeau ouvert"

     

    Second niveau: Emotionnel - culturel

     

    Phase 36 (Taureau 6°): "Un pont suspendu au-dessus d'un abîme"

    Phase 37 (Taureau 7°): "La femme de Samarie près du puit ancestral"

    Phase 38 (Taureau 8°): "Un traîneau sur une pente vierge de neige"

    Phase 39 (Taureau 9°): "Un arbre de noël paré de tous ses ornements"

    Phase 40 (Taureau 10°): "Une infirmière de la croix rouge"

     

     

     

    Troisième niveau: Individuel - mental

     

    Phase 41 (Taureau 11°): "Une femme arrose les fleurs de son jardin"

    Phase 42 (Taureau 12°): "Un jeune couple s'adonne au lèche-vitrine"

    Phase 43 (Taureau 13°): "Un porteur chargé de lourds bagages"

    Phase 44 (Taureau 14°): "Sur la plage des enfants jouent près des crabes qui courent le long de l'eau"

    Phase 45 (Taureau 15°): "Emmitouflé jusqu'aux oreilles, une toque de soie sur la tête, un homme brave la tempête"

     

    Scène 4: La confirmation (Taureau 16°- 30°)

     

    Premier niveau: Actionnel

     

    Phase 46 (Taureau 16°): "Un vieux professeur incapable d'intéresser ses élèves à l'enseignement traditionnel"

    Phase 47 (Taureau 17°): "Epées" et "torches" s'affrontent en une joute symbolique"

    Phase 48 (Taureau 18°): "Une femme secoue un vieux sac par la fenêtre de sa chambre"

    Phase 49 (Taureau 19°): "Un nouveau continent émerge de l'océan"

    Phase 50 (Taureau 20°): "Un ciel strié de nuages en forme d'aile"

     

    Second niveau: Emotionnel - culturel

     

    Phase 51 (Taureau 21°): "Un doigt désigne une ligne sur la page ouverte d'un livre"

    Phase 52 (Taureau 22°): "Une colombe blanche vole au-dessus d'un lac agité"

    Phase 53 (Taureau 23°): "Une bijouterie riche en pierres précieuses"

    Phase 54 (Taureau 24°): "Un guerrier peau-rouge, des scalps pendus à sa ceinture, monte fièrement en selle"

    Phase 55 (Taureau 25°): "Un grand jardin public"

     

    Troisième niveau: Individuel - mental

     

    Phase 56 (Taureau 26°): "Un bel hidalgo donne la sérénade à sa bien-aimée"

    Phase 57 (Taureau 27°): "Une vieille indienne vend aux passants la production artisanale de sa tribu"

    Phase 58 (Taureau 28°): "Une femme après le "tournant de sa vie" rencontre un nouvel amour"

    Phase 59 (Taureau 29°): "Deux cordonniers attablés à leur ouvrage"

    Phase 60 (Taureau 30°): "Un paon fait la roue sur la terrasse d'un vieux château"

     

     

     

    Scène 5: La découverte (Gémeaux 1° - 15°)

     

    Premier niveau: Actionnel

     

    Phase 61 (Gémeaux 1°): "Une embarcation a fond de verre permet de découvrir les merveilles sou-marines"

    Phase 62 (Gémeaux 2°): "Le père noël dépose furtivement ses cadeaux dans les chaussons disposés au pied de la cheminée"

    Phase 63 (Gémeaux 3°): "Le jardin des tuileries à Paris"

    Phase 64 (Gémeaux 4°): "Le houx et le gui réveillent de vieux souvenirs de noël"

    Phase 65 (Gémeaux 5°): "Une publication révolutionnaire réclame l'action directe"

     

    Second niveau: Emotionnel - culturel

     

    Phase 66 (Gémeaux 6°): "Des ouvriers sur un forage pétrolier"

    Phase 67 (Gémeaux 7°): "Un puit avec son seau et sa corde à l'ombre d'arbres majestueux"

    Phase 68 (Gémeaux 8°): "Des ouvriers en grève occupent leur usine"

    Phase 69 (Gémeaux 9°): "Un carquois plein de flèches"

    Phase 70 (Gémeaux 10°): "Un avion effectue un piqué"

     

    Troisième niveau: Individuel - mental

     

    Phase 71 (Gémeaux 11°): "Des territoires récemment défrichés offrent au pionnier de nouveaux horizons"

    Phase 72 (Gémeaux 12°): "Une jeune noire milite pour ses droits civiques"

    Phase 73 (Gémeaux 13°): "Une pianiste célèbre donne un récital"

    Phase 74 (Gémeaux 14°): "Abolissant l'espace physique et les différences sociales, deux hommes communiquent télépathiquement"

    Phase 75 (Gémeaux 15°): "Une conversation animée entre deux enfants hollandais"

     

    Scène 6: L'extériorisation (Gémeaux 16°- 30°)

     

    Premier niveau: Actionnel

     

    Phase 76 (Gémeaux 16°): "Une militante parle avec émotion de la cause qu'elle défend"

    Phase 77 (Gémeaux 17°): "Le visage d'un jeune homme robuste prend les traits d'un penseur adulte"

    Phase 78 (Gémeaux 18°): "Dans une ville américaine, deux chinois s'entretiennent dans leur dialecte natal"

    Phase 79 (Gémeaux 19°): "Un manuscrit très ancien riche d'un enseignement traditionnel"

    Phase 80 (Gémeaux 20°): "Une cafétéria moderne offrant de nombreux plats régionaux"

     

    Second niveau: Emotionnel - culturel

     

    Phase 81 (Gémeaux 21°): "Une manifestation ouvrière tumultueuse"

    Phase 82 (Gémeaux 22°): "Des couples dansent lors d'une fête des moissons"

    Phase 83 (Gémeaux 23°): "Trois oisillons dans leur nid perché en haut d'un arbre"

    Phase 84 (Gémeaux 24°): "Des enfants patinent sur l'étang gelé d'un village"

    Phase 85 (Gémeaux 25°): "Un jardinier taille de grands palmiers"

     

    Troisième niveau: Individuel - mental

     

    Phase 86 (Gémeaux 26°): "Des arbres couverts de givre se détachent sur un ciel hivernal"

    Phase 87 (Gémeaux 27°): " Un romanichel sort de la forêt où campe sa tribu"

    Phase 88 (Gémeaux 28°): "Une faillite accablante donne l'occasion d'un nouveau départ"

    Phase 89 (Gémeaux 29°): "Le premier merle du printemps"

    Phase 90 (Gémeaux 30°): "Un concours de beauté sur une plage noire de monde"

     

    Acte II: La stabilisation

     

    Scène 7: La décision (Cancer 1° - 15°)

     

    Premier niveau: actionnel

     

    Phase 91 (Cancer 1°): "A bord d'un navire les marins amènent les couleurs et hissent un nouveau drapeau"

    Phase 92 (Cancer 2°): "Un homme sur un tapis volant plane au-dessus des vastes terres"

    Phase 93 (Cancer 3°): "Un explorateur emmitouflé dans une épaisse fourrure conduit un cerf hirsute"

    Phase 94 (Cancer 4°): "Un chat joue avec une souris"

    Phase 95 (Cancer 5°): "Une automobile happée par un train sur un passage à niveau"

     

    Second niveau: émotionnel-culturel

     

    Phase 96 (Cancer 6°) " Des oiseaux sauvages recouvrent leur nid de plumes"

    Phase 97 (Cancer 7°): " Deux esprits de la nature dansent au clair de lune"

    Phase 98 (Cancer 8°): "Des lapins déguisés comme pour un défilé"

    Phase 99 (Cancer 9°): "Une petite fille nue se penche sur un étang pour essayer d'attraper un poisson"

    Phase 100 (Cancer 10°): "Un gros diamant aux premiers stades de sa taille"

     

    Troisième niveau:
    Individuel-mental

     

                                                   Phase 101: "Un clown parodie des personnalités bien connues"

                                                   Phase 102 (Cancer 12°): "Une nourrice chinoise s'occupe d'un enfant dont l'aura révèle qu'il est la réincarnation d'un grand maître"

                                                   Phase 103 (Cancer 13°): "Une main ouverte au pouce proéminent"

                                                   Phase 104 (Cancer 10°): Un très vieil homme tourné vers le Nord-Est contemple un vaste espace plongé dans la nuit"

                                                   Phase 105 (Cancer 15°): "Dans une somptueuse salle de réception, les invités se détendent après un gigantesque banquet"

                                      

    Scène 8: La consolidation (Cancer 16° - 30°)

     

    Premier niveau: actionnel

     

    Phase 106 (Cancer 16°): "Un chercheur plongé dans un traité très ancien étudie un mandala placé devant lui"

    Phase 107 (Cancer 17°): "Un germe s'épanouit en une multiple floraison"

    Phase 108 (Cancer 18°): "Une poule gratte le sol en quête de nourriture pour ses poussins"

    Phase 109 (Cancer 19°):  "Un prêtre célèbre un mariage"

    Phase 110 (Cancer 20°): "A Venise, des gondoliers donnent une sérénade"

     

    Second niveau: Emotionnel – culturel

     

    Phase 111 (Cancer 21°): "Une cantatrice fait assaut de virtuosité pendant un opéra"

    Phase 112 (Cancer 22°): Une jeune femme guette un voilier à l'horizon"

    Phase 113 (Cancer 23°): "La réunion d'une société littéraire"

    Phase 114 (Cancer 24°): "Une femme et deux hommes naufragés sur une petite île des mers du sud"

    Phase 115 (Cancer 25°): Un homme volontaire ondoyé par une force venue d'en haut"

     

    Troisième niveau: Individuel - mental

     

    Phase 116 (Cancer 26°): "Des invités lisent dans la bibliothèque d'une maison luxueuse"

    Phase 117 (Cancer 27°): "Un violent orage s'abat sur les luxueuses résidences d'une vallée encaissée"

    Phase 118 (Cancer 28°): Une jeune indienne présente à sa tribu son fiancé visage pâle"

    Phase 119 (Cancer 29°): Une muse grecque pèse deux jumeaux nouveaux – nés sur une balance en or"

    Phase 120 (Cancer 30°): Une enfant de la révolution américaine"

     

    Scène 9: L'ignition (Lion 1° - 15°)

     

    Premier niveau: actionnel

     

    Phase 121 (Lion 1°): "Le sang monte à la tête d'un arriviste gagné par la fièvre de l'ambition"

    Phase 122 (Lion 2°): "Une épidémie d'oreillons"

    Phase 123 (Lion 3°): "Une femme entre deux âges, ses longs cheveux tombent sur un T-shirt recouvrant ses seins nus"

    Phase 124 (Cancer 4°): "Tiré à quatre épingles, un homme d'un certain âge pose devant ses trophées de chasse"

    Phase 125 (Lion 5°): "Des formations rocheuses surplombant un immense canyon"

     

    Second niveau: Emotionnel – culturel

     

    Phase 126 (Lion 6°): "Une jeune femme hippie s'en prend à une dame très vieux jeu"

    Phase 127 (Lion 7°):"Les constellations étoilées illuminent le ciel nocturne"

    Phase 128 (Lion 8°): "Un militant communiste propage ses idéaux révolutionnaires"

    Phase 129 (Lion 9°): "Des souffleurs de verre, créateurs de vases magnifiques"

    Phase 130 (Lion 10°): "La rosée luit au soleil de l'aube"

     

    Troisième niveau: Individuel - mental

     

    Phase 131 (Lion 11°): "Des enfants jouent sur une balançoire suspendue aux branches d'un grand chêne"

    Phase 132 (Lion 12°): "Une réception dans un jardin éclairé par des lanternes bariolées"

    Phase 133 (Lion 13°): "Un vieux capitaine au long cours se balance devant sa villa sur son fauteuil à bascule"

    Phase 134 (Lion 14°): "Une âme désincarnée cherche à retourner sur Terre"

    Phase 135 (Lion 15°): "Un carnaval, ses chars spectaculaires défilent le long des rues sous les applaudissements"

     


    Scène 10: La délivrance (Lion 16° - 30°)

     

    Premier niveau: Actionnel

     

    Phase 136 (Lion 16°): "L'orage terminé, la nature se réjouit sous l'éclat du soleil"

    Phase 137 (Lion 17°): "Le chœur des paroissiens entonne des cantiques"

    Phase 138 (Lion 18°): "Un chimiste mène une expérience à l'intention de ses élèves"

    Phase 139 (Lion 19°): "Une réception sur une péniche aménagée"

    Phase 140 (Lion 20°): "Des indiens Zuni célèbrent un rite dédié au soleil"

     

    Second niveau: Emotionnel - culturel

     

    Phase 141 (Lion 21°): "Des poussins un peu ivres essayent de s'envoler en battant des ailes dans le vide"

    Phase 142 (Lion 22°): "Un pigeon voyageur accomplissant sa mission"

    Phase 143 (Lion 23°): "Dans un cirque, une acrobate se livre à de périlleux exercices équestres"

    Phase 144 (Lion 24°): "Absorbé par sa recherche intérieure, un homme médite assis sans aucun souci pour son apparence et sa propreté"

    Phase 145 (Lion 25°): "Un grand chameau traverse un immense désert sauvage"

    Troisième niveau: Individuel - mental

     

    Phase 146 (Lion 26°): "L'arc-en-ciel après l'orage"

    Phase 147 (Lion 27°): "La luminescence de l'aube sous le ciel d'orient"

    Phase 148 (Lion 28°): "Une myriade de piafs sur la branche d'un gros arbre"

    Phase 149 (Lion 29°): "Une sirène jaillit des vagues de l'océan, prête à renaître sous une forme humaine"

    Phase 150 (Lion 30°): "Une lettre non cachetée"

     

    Scène 11: La caractérisation (Vierge 1° - 15°)

     

    Premier niveau: Actionnel

     

    Phase 151 (Vierge 1°): Un portrait dont les traits essentiels sont soulignés avec art"

    Phase 152 (Vierge 2°): "Une grande croix blanche dressée sur une colline"

    Phase 153 (Vierge 3°): "Deux anges gardiens"

    Phase 154 (Vierge 4°): "Des enfants blancs et noirs jouent ensemble joyeusement"

    Phase 155 (Vierge 5°): "Une personne réalise l'existence d'esprits de la nature et d'agents spirituels normalement invisibles"

     

    Second niveau: Emotionnel – culturel

     

    Phase 156 (Vierge 6°): "Un manège"

    Phase 157 (Vierge 7°): Une Harem"

    Phase 158 (Vierge 8°): Un enfant de cinq ans prend sa première leçon de danse"

    Phase 159 (Vierge 9°) "Un peintre expressionniste devant sa toile"

    Phase 160 (Vierge 10°): "Deux visages portant leur regard au-delà des ombres"

     

    Troisième niveau: Individuel - mental

     

    Phase 161 (Vierge 11°): "Une mère voit en son enfant la réponse à une longue attente"

    Phase 162 (Vierge 12°): Après la noce, le jeune marié arrache le voile de son épouse"

    Phase 163 (Vierge 13°): "Un homme d'Etat puissant vient à bout d'une violente crise politique"

    Phase 164 (Vierge 14°): "L'arbre généalogique d'une famille de l'aristocratie"

    Phase 165 (Vierge 15°): "Un joli mouchoir en dentelle héritage de valeureux ancêtres"

     

    Scène 12: L'éducation (Vierge 16° - 30°)

     

    Premier niveau: Actionnel

     

    Phase (166 (Vierge 16°): "Dans un zoo, des enfants se retrouvent nez à nez avec un orang-outan"

    Phase 167 (Vierge 17°): "Une éruption volcanique"

    Phase 168 (Vierge 18°): "Une planche de Oui-ja"

    Phase 169 (Vierge 19°): "Une compétition de natation"

    Phase 170 (Vierge 20°): "Une longue file de voitures en route vers la côte ouest"

     

    Second niveau: Emotionnel – culturel

     

    Phase 171 (Vierge 21°): "Une équipe de basket féminine"

    Phase 172 (Vierge 22°): "Des armoiries royales rehaussées de pierres précieuses"

    Phase 173 (Vierge 23°): "Un dresseur de fauves fait montre de son adresse et de son courage"

    Phase 174 (Vierge 24°): "Marie et son petit agneau"

    Phase 175 (Vierge 25°): "Un drapeau en berne devant un édifice public"

     

    Troisième niveau: Individuel - mental

     

    Phase 176 (Vierge 26°): "Un enfant de chœur tenant un encensoir assiste un prêtre au pied de l'autel"

    Phase 177 (Vierge 27°): "Les dames de l'aristocratie se font la révérence lors d'une réception à la cour"

    Phase 178 (Vierge 28°): "Un homme chauve s'est emparé du pouvoir"

    Phase 179 (Vierge 29°): "En quête d'un savoir caché, un chercheur trouve la lumière dans un vieux parchemin"

    Phase 180 (Vierge 30°): "Absorbée par sa tâche, une personne reste sourde à tout sollicitation"

     

    SECOND HEMICYCLE: LE PROCESSUS DE COLLECTIVISATION

     

    Acte III: L'intégration de groupe

     

    Scène 13: La transfiguration (Balance 1° - 15°)

     

    Premier niveau: Actionnel

     

    Phase 181 (Balance 1°): "Parmi une collection de spécimens magnifiques, un papillon épinglé étale la beauté de ses ailes"

    Phase 182 (Balance 2°): "Les fruits d'expériences passées laissent place à une appréhension profonde de l'esprit créateur"

    Phase 183 (Balance 3°): "L'aube d'un jour nouveau dévoile un changement total"

    Phase 184 (Balance 4°): "Un groupe de jeunes gens réunis autour d'un feu de camp en une intime communion"

    Phase 185 (Balance 5°): "Un maître dispense à ses élèves une connaissance intime, fondement possible d'un "nouveau monde"

     

    Second niveau: Emotionnel - culturel

     

    Phase 186 (Balance 6°): "Un homme voit ses idéaux se concrétiser devant son œil intérieur"

    Phase 187 (Balance 7°): "Une fermière donne à manger à ses poussins tout en les protégeant des faucons"

    Phase 188 (Balance 8°): "Une cheminée incandescente dans une maison abandonnée"

    Phase 189 (Balance 9°): "Dans une galerie d'art, trois "vieux maîtres" accrochés au mur d'une salle spécialisée"

    Phase 190 (Balance 10°): "Un canoë atteint des eaux calmes après la traversée de rapides dangereux"

     


    Troisième niveau: Individuel - mental

     

    Phase 191 (Balance 11°): Un professeur lorgne ses élèves par-dessus ses lunettes"

    Phase 192 (Balance 12°): "Des mineurs remontant du fond de la mine"

    Phase 193 (Balance 13°): "Des enfants s'amusent à faire des bulles de savon"

    Phase 194 (Balance 14°): "Un quidam fait la sieste sous le soleil de midi"

    Phase 195 (Balance 15°): "Des chemins circulaires"

     

    Scène 14: La reconstruction (Balance 16° - 30°)

     

    Premier niveau: Actionnel

     

    Phase 196 (Balance 16°): "Un navire échoué sur une jetée brisée par la tempête"

    Phase 197 (Balance 17°) "Un officier de marine à la retraite observe le va et vient des voiliers dans le port"

    Phase 198 (Balance 18°): "Deux prévenus sous les verrous"

    Phase 199 (Balance 19°): "Une bande de brigands en embuscade"

    Phase 200 (Balance 20°): "Un rabbin dans ses actes"

     

    Second niveau: Emotionnel - culturel

     

    Phase 201 (Balance (21°): "Une envahie par la foule du dimanche"

    Phase 202 (Balance 22°): "Un enfant donne à boire aux oiseaux prés d'une fontaine"

    Phase 203 (Balance 23°): "Chantecler annonce de son chant le lever du soleil"

    Phase 204 (Balance 24°): "Un papillon avec une troisième aile sur son côté gauche"

    Phase 205 (Balance 25°): "A la vue d'une feuille d'automne, un pèlerin a la révélation soudaine du mystère de la vie et de la mort"

     

    Troisième niveau: Individuel - mental

     

    Phase 206 (Balance 26°): "Un aigle et une colombe se changent l'un en l'autre"

    Phase 207 (Balance 27°): "Un avion vole très haut dans le ciel dégagé"

    Phase 208 (Balance 28°): "Un homme prend conscience des forces spirituelles qui l'entourent et l'assistent"

    Phase 209 (Balance 29°): "Le gigantesque et éternel effort du genre humain pour parvenir à un savoir transmissible de génération en génération"

    Phase 210 (Balance 30°): "Trois bosses du savoir sur le crâne d'un philosophe"

     

    Scène 15: La communion (Scorpion 1° - 15°)

     

    Premier niveau: Actionnel

     

    Phase 211 (Scorpion 1°): " Un car bondé de touristes en ville"

    Phase 212 (Scorpion 2°): "Un joli flacon brisé d'où émanent les effluves d'un parfum délicat"

    Phase 213 (Scorpion 3°): "Dans un petit village, une pendaison de crémaillère réunit le voisinage"

    Phase 214 (Scorpion 4°): " Un enfant de chœur porte un cierge allumé pendant une cérémonie religieuse"

    Phase 215 (Scorpion 5°): "De grands rochers sur le rivage résistent au déferlement des vagues"

     

    Second niveau: Emotionnel - culturel

     

    Phase 216 (Scorpion 6°): "La ruée vers l'or et la migration qu'elle entraîne"

    Phase 217 (Scorpion 7°): "Plongeurs des abîmes"

    Phase 218 (Scorpion 8°): "Un lac d'huile sous les reflets de la lune"

    Phase 219 (Scorpion 9°): "Un dentiste derrière sa roulette"

    Phase 220 (Scorpion 10°): "Un dîner entre amis réunit de vieux camarades"

     

    Troisième niveau: Individuel - mental

     

    Phase 221 (Scorpion 11°): "Le sauvetage d'un noyé"

    Phase 222 (Scorpion 12°): "Une soirée dansante dans les salons d'une ambassade"

    Phase 223 (Scorpion 13°): "Un inventeur procède à une expérience de laboratoire"

    Phase 224 (Scorpion 14°): "Des employés du téléphone installent de nouvelles lignes"

    Phase 225 (Scorpion 15°): "Des enfants jouent autour de cinq tas de sable"

     

    Scène 16: La foi (Scorpion 16° - 30°)

     

    Premier niveau: Actionnel

     

    Phase 226 (Scorpion 16°): "Le visage d'une jeune fille s'éclaire d'un sourire"

    Phase 227 (Scorpion 17°): "Une femme fécondée par l'esprit divin qui l'anime"

    Phase 228 (Scorpion 18°): "Un chemin dans les bois baigné d'une lumière multicolore"

    Phase 229 (Scorpion 19°): "Un perroquet répète la conversation qu'il a apprise"

    Phase 230 (Scorpion 20°): "Une femme écarte les rideaux sombres masquant l'entrée d'un sentier caché"

     

    Second niveau: Emotionnel – culturel

     

    Phase 231 (Scorpion 21°): "N'écoutant que sa conscience, un soldat refuse d'obéir aux ordres"

    Phase 232 (Scorpion 22°): "Des chasseurs tirant sur des canards sauvages"

    Phase 233 (Scorpion 23°): "Un lapin se métamorphose en esprit de nature"

    Phase 234 (Scorpion 24°): "Après avoir entendu le "sermon sur la montagne" d'un grand inspiré, la foule retourne chez elle"

    Phase 235 (Scorpion 25°): "Une photographie aux rayons X"

     

    Troisième niveau: Individuel - mental

     

    Phase 236 (Scorpion 26°): "Des indiens dressent leur camp sur un nouveau territoire"

    Phase 237 (Scorpion 27°): "Une fanfare militaire défile à grand bruit parmi les rues de la ville"

    Phase 238 (Scorpion 28°): "Le roi des fées approche de son domaine"

    Phase 239 (Scorpion 29°): "Une indienne implore le chef de sa tribu d'épargner la vie de ses enfants"

    Phase 240 (Scorpion 30°): "Des enfants en costume de mardi gras se livrent à toutes sortes d'espiègleries"

     

    Scène 17: L'abstraction (Sagittaire 1° - 15°)

     

    Premier niveau: Actionnel

     

    Phase 241 (Sagittaire 1°): "Des anciens combattants se réunissent pour évoquer leurs souvenirs"

    Phase 242 (Sagittaire 2°): "La tempête soulève l'écume des vagues sur l'océan"

    Phase 243 (Sagittaire 3°): "Une partie d'échec"

    Phase 244 (Sagittaire 4°): "Un jeune enfant apprend à marcher encouragé par ses parents"

    Phase 245 (Sagittaire 5°): "Un vieux hibou solitaire sur la branche d'un gros arbre"

     

    Second niveau: Emotionnel - culturel

     

    Phase 246 (Sagittaire 6°): "Une partie de cricket"

    Phase 247 (Sagittaire 7°): "Cupidon frappe à la porte"

    Phase 248 (Sagittaire 8°): "Au centre de la Terre prennent forme de nouveaux éléments"

    Phase 249 (Sagittaire 9)): "Une mère accompagne son enfant pas à pas au sommet d'un escalier assez raide"

    Phase 250 (Sagittaire 10°): "Au théâtre, une actrice aux cheveux d'or incarne une déesse de la chance"

     

    Troisième niveau: Individuel - mental

     

    Phase 251 (Sagittaire 11°): "Dans l'aile gauche d'un temple archaïque, une lampe brûle dans un récipient à forme humaine"

    Phase 252 (Sagittaire 12°): "Un drapeau se change en aigle et l'aigle en chantecler saluant l'aube de son chant"

    Phase 253 (Sagittaire 13°): "Une veuve voit son passé mis en lumière"

    Phase 254 (Sagittaire 14°): "La grande pyramide et le sphinx"

    Phase 255 (Sagittaire 15°): "La marmotte d'Amérique courant après son ombre lors de la célébration du 2 février"

     

    Scène 18: Le transfert (Sagittaire 16° - 30°)

     

    Premier niveau: Actionnel

     

    Phase 256 (Sagittaire 16°): "En quête de nourriture, des mouettes volent autour d'un navire"

    Phase 257 (Sagittaire 17°): "Une cérémonie pascale au lever du soleil rassemble une foule immense"

    Phase 258 (Sagittaire 18°): "Des enfants jouent sur la plage, un chapeau de paille sur la tête"

    Phase 259 (Sagittaire 19°): "Des pélicans, menacés par l'homme et la pollution, cherchent un environnement plus sûr pour élever leur progéniture"

    Phase 260 (Sagittaire 20°): "En vue de l'été les habitants d'un village du nord à l'allure vieillotte font provision de glace sur un étang gelé"

     

    Second niveau: Emotionnel - culturel

     

    Phase 261 (Sagittaire 21°): "Un enfant et un chien avec des lunettes sur le nez"

    Phase 262 (Sagittaire 22°): "Une laverie chinoise"

    Phase 263 (Sagittaire 23°): "Un groupe d'immigrants se plie aux formalités d'entrée dans un nouveau pays"

    Phase 264 (Sagittaire 24°): "Un oiseau bleu perché sur le portail d'une villa"

    Phase 265 (Sagittaire 25°): "Un petit garçon joufflu sur un cheval de bois"

     

    Troisième niveau: Individuel - mental

     

    Phase 266 (Sagittaire 26°): "Un porte-drapeau sous le feu des balles"

    Phase 267 (Sagittaire 27°): "Un sculpteur à son œuvre"

    Phase 268 (Sagittaire 28°): "Un vieux pont toujours en service enjambe un cours d'eau majestueux"

    Phase 269 (Sagittaire 29°): "Dans une banlieue huppée, un garçon corpulent tond sa pelouse"

    Phase 270 (Sagittaire 30°): "Le pape, bénissant les fidèles"

     

    Acte IV: La Capitalisation

     

    Scène 19: La cristallisation (Capricorne 1° -15°)

     

    Premier niveau: Actionnel

     

    Phase 271 (Capricorne 1°): "Un chef indien brigue le pouvoir auprès de sa tribu assemblée"

    Phase 272 (Capricorne 2°): "Trois rosaces dans une église gothique, l'une détruite victime de la guerre"

    Phase 273 (Capricorne 3°): "Une âme humaine poussée par sa soif d'expériences nouvelles aspire à s'incarner"

    Phase 274 (Capricorne 4°): "Un groupe équipe un grand canoë avant une sortie sur l'eau"

    Phase 275 (Capricorne 5°): "Des indiens sur le sentier de la guerre. Dans un canoë bien chargé, certains rament, d'autres exécutent une danse de guerre"

     

    Second niveau: Emotionnel - culturel

     

    Phase 276 (Capricorne 6°): "Dix grosses bûches sous un passage voûté menant à un bois sombre"

    Phase 277 (Capricorne 7°): "Inspiré par le divin, un prophète voilé délivre son message"

    Phase 278 (Capricorne 8°): "Dans une maison ensoleillée des oiseaux apprivoisés chantent joyeusement"

    Phase 279 (Capricorne 9°): "Un ange portant une harpe"

    Phase 280 (Capricorne 10°): "Un albatros mange dans la main d'un marin"

     

    Troisième niveau: Individuel – mental

     

    Phase 281 (Capricorne 11°): "Une myriade de faisans dans le parc d'un château"

    Phase 282 (Capricorne 12°): "Une conférence illustrée sur les sciences naturelles révèle des aspects peu connus de la vie"

    Phase 283 (Capricorne 13°): "Un adorateur du feu médite sur la réalité ultime de l'existence"

    Phase 284 (Capricorne 14°): "Un bas-relief antique gravé dans le granit témoigne d'une culture depuis longtemps oubliée"

    Phase 285 (Capricorne 15°): "Dans un hôpital, la nurserie est remplie de jouets"

     


    Scène 20: L'action de groupe (Capricorne 16° - 30°)

     

    Premier niveau: actionnel

     

    Phase 286 (Capricorne 16°): "Dans la cour d'une école, garçons et filles jouent en tenue de sport"

    Phase 287 (Capricorne 17°): "Une femme refoulée se libère en pratiquant le nudisme"

    Phase 288 (Capricorne 18°): "L'Union jack flotte sur un navire de guerre britannique"

    Phase 289 (Capricorne 19°): "Un enfant de cinq ans portant un panier plein de provisions"

    Phase 290 (Capricorne 20°): "Un chœur invisible chante pendant un office religieux"

     

    Second niveau: Emotionnel - culturel

     

    Phase 291 (Capricorne 21°): "Une corse de relais"

    Phase 292 (Capricorne 22°): "En acceptant la défaite de bonne grâce, un général montre la noblesse de son caractère"

    Phase 293 (Capricorne 23°): "Un soldat reçoit deux distinctions pour sa bravoure au combat"

    Phase 294 (Capricorne 24°): "Une femme entre au couvent"

    Phase 295 (Capricorne 25°): "Une boutique aux magnifiques tapis d'orient"

     

    Troisième niveau: Individuel - mental

     

    Phase 296 (Capricorne 26°): "Une ondine danse parmi les reflets irisés d'une chute d'eau"

    Phase 297 (Capricorne 27°): "Des pèlerins grimpent un raidillon menant à un autel logé dans la montagne"

    Phase 298 (Capricorne 28°): "Une grande volière"

    Phase 299 (Capricorne 29°):" Une femme lisant dans les feuilles de thé"

    Phase 300 (Capricorne 30°): " Une réunion secrète d'hommes d'affaires importants"

     

    Scène 21: La contribution (Verseau 1° - 15°)

     

    Premier niveau: Actionnel

     

    Phase 301 (Verseau 1°): "Une vieille mission californienne en briques"

    Phase 302 (Verseau 2°): "Un orage soudain"

    Phase 303 (Verseau 3°): "Un déserteur de la marine"

    Phase 304 (Verseau 4°): Un yogi hindou exerce son pouvoir de création"

    Phase 305 (Verseau 5°): "Le conseil des anciens consacre les efforts d'un jeune dirigeant"

    Second niveau: Emotionnel - culturel

     

    Phase 306 (Verseau 6°): "Une personnage masqué exécute des actes rituels pendant un mystère"

    Phase 307 (Verseau 7°): "Un enfant naît hors d'un œuf"

    Phase 308 (Verseau 8°): "Une exposition de statues de cire parées de robes magnifiques"

    Phase 309 (Verseau 9°): "Un drapeau se change en aigle"

    Phase 310 (Verseau 10°): "Une idole populaire se rend compte qu'elle ne correspond pas à l'idéal qu'elle a pendant un temps incarné"

     

    Troisième niveau: Individuel - mental

     

    Phase 311 (Verseau 11°): "Dans le silence, un homme reçoit une inspiration nouvelle susceptible de changer sa vie"

    Phase 312 (Verseau 12°): "Une pyramide humaine sur des marches en escalier"

    Phase 313 (Verseau 13°): "Un baromètre"

    Phase 314 (Verseau 14°): "Un train entre dans un tunnel"

    Phase 315 (Verseau 15°): "Deux inséparables chantent joyeusement sur une palissade"

     

    Scène 22: La gestion (Verseau 16° - 30°)

     

    Premier niveau: Actionnel

     

    Phase 316 (Verseau 16°): Un homme d'affaires important installé devant son bureau"

    Phase 317 (Verseau 17°): "Un chien monte la garde, protecteur de ses maîtres et de leurs biens"

    Phase 318 (Verseau 18°): "Les motivations secrètes d'une personne sont dévoilées publiquement"

    Phase 319 (Verseau 19°): "L'eau, les produits chimiques et la simple énergie musculaire viennent à bout d'un incendie de forêt"

    Phase 320 (Verseau 20°): "Une grande colombe blanche porteuse d'un message"

     

    Second niveau: Emotionnel - culturel

     

    Phase 321 (Verseau 21°): "En proie au chagrin et à la désillusion, une femme fait face courageusement au vide de son existence"

    Phase 322 (Verseau 22°): "Un tapis moelleux permet à des enfants de jouer plus confortablement dans leur chambre"

    Phase 323 (Verseau 23°): "Un grand ours assis agite ses quatre pattes"

    Phase 324 (Verseau 24°): "Un homme victorieux de ses passions enseigne les principes qu'il a tiré de sa longue expérience"

    Phase 325 (Verseau 25°): "Un papillon dont l'aile droite est plus belle"

     

    Troisième niveau: Individuel - mental

     

    Phase 326 (Verseau 26°): "Un garagiste vérifie une batterie à l'aide d'un hydromètre"

    Phase 327 (Verseau 27°): "Une poterie ancienne remplie de violettes fraîchement cueillies"

    Phase 328 (Verseau 28°): "Un grand arbre découpé en bûches pour l'hiver"

    Phase 329 (Verseau 29°): "Un papillon s'extrayant de sa chrysalide"

    Phase 330 (Verseau 30°): "Une fraternité occulte née d'une antique civilisation réunit les âmes dans le rayonnement et la lumière d'une conscience unanime"

     

    Scène 23: La fédération (Poissons 1° - 15°)

     

    Premier niveau: Actionnel

     

    Phase 331 (Poissons 1°): "Sur un marché noir de monde, cultivateurs et marchands exposent une grande variété de produits"

    Phase 332 (Poissons 2°): "Un écureuil fuyant les chasseurs"

    Phase 333 (Poissons 3°): "Des troncs d'arbres pétrifiés gisent épars sur le sable du désert"

    Phase 334 (Poissons 4°): "Un trafic automobile intense sur un isthme étroit reliant deux centres balnéaires"

    Phase 335 (Poissons 5°): "La vente de charité d'une paroisse"

     

    Second niveau: Emotionnel - culturel

     

    Phase 336 (Poissons 6°): "Un défilé d'officiers en grande tenue"

    Phase 337 (Poissons 7°): "Eclairée par un rayon de lumière, une grande croix se dresse sur un rocher perdu dans une brume du large"

    Phase 338 (Poissons 8°): "Une jeune fille jouant du clairon"

    Phase 339 (Poissons 9°): "Un jockey cravache sa monture, soucieux de distancier ses rivaux"

    Phase 340 (Poissons 10°): "Un aviateur poursuit son voyage parmi des nuages étendant leur ombre sur le sol"

     

    Troisième niveau: Individuel - mental

     

    Phase 341 (Poissons 11°): "Sur un chemin étroit, des disciples recherchent l'illumination"

    Phase 342 (Poissons 12°): "Dans le sanctuaire d'une fraternité occulte, des novices sont mis à l'épreuve"

    Phase 343 (Poissons 13°): "Une épée ancienne, émoussée par des assauts répétés, est exposée dans un musée"

    Phase 344 (Poissons 14°): "Une grande dame drapée dans son renard"

    Phase 345 (Poissons 15°): "Un officier instruit ses troupes avant une simulation d'assaut sous un tir à balles réelles"

    Scène 24: La perpétuation (Poissons 16° - 17°)

     

    Premier niveau: Actionnel

     

    Phase 346 (Poissons 16°): "Dans le calme de son bureau, un créateur reçoit une vague d'inspiration"

    Phase 347 (Poissons 17°): "Une fête de Pâques"

    Phase 348 (Poissons 18°): "Sous un chapiteau immense, les habitants d'un village assistent à un spectacle extraordinaire"

    Phase 349 (Poissons 19°): "Un maître instruit son disciple"

    Phase 350 (Poissons 20°): "Une table dressée pour le dîner"

     

    Second niveau: Emotionnel - culturel

     

    Phase 351 (Poissons 21°): "Sous l'œil bienveillant d'une domestique chinoise, une petite fille caresse un agneau blanc"

    Phase 352 (Poissons 22°): "Un prophète portant les tables de la loi nouvelle descend les pentes du mont Sinaï"

    Phase 353 (Poissons 23°): "Un médium "matérialise" un ectoplasme"

    Phase 354 (Poissons 24°): "Sur une petite île au milieu de l'océan, des gens vivent en étroite osmose"

    Phase 355 (Poissons 25°): "Une organisation religieuse parvient à vaincre l'influence corruptrice de pratiques dévoyées et d'idéaux dégénérés"

     

    Troisième niveau: Individuel - mental

     

    Phase 356 (Poissons 26°): "Contemplant le mince croissant de lune au crépuscule, chacun comprend que l'heure est venue de mener à bien ses projets"

    Phase 357 (Poissons 27°): "La lune des moissons illumine un ciel d'automne sans nuage"

    Phase 358 (Poissons 28°): "Dans un potager, la pleine lune laisse voir toutes sortes de légumes bien mûrs"

    Phase 359 (Poissons 29°): "La lumière déviée par un prisme de réfracte en de multiples couleurs"

    Phase 360 (Poissons 30°): "Un jeune garçon s'identifie, au point de lui ressembler, à un visage de pierre majestueux découpé dans la montagne"

     


    votre commentaire
  • SECOND HEMICYCLE 

          Le processus de collectivisation

             Acte III 
    Intégration de groupe

                   Scène XIII : TRANSFIGURATION (Balance 1° - 15°) 
                   Scène XIV : RECONSTRUCTION (Balance 16° - 30°) 
                          Scène XV : COMMUNION (Scorpion 1° - 15°) 
                          Scène XVI : FOI (Scorpion 16° - 30°) 
                         Scène XVII : ABSTRACTION (Sagittaire 1° - 15°) 
                          Scène XVIII : TRANSFERT (Sagittaire 16° - 30°)

             Acte IV
    Capitalisation 

               Scène XIX : CRISTALLISATION (Capricorne 1° - 15°) 
               Scène XX : ACTION DE GROUPE ( Capricorne 16° - 30°) 
               Scène XXI : CONTRIBUTION (Verseau 1° - 15° ) 
               Scène XXII : GESTION 5 Verseau 16° - 30°) 
               Scène XXIII : FEDERATION (Poissons (1° - 15°) 
               Scène XXIV : PERPETUATION (Poissons 16° - 30°) 

     


    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires