• 29° TAUREAU

    cordonniers

    DEUX CORDONNIERS ATTABLES A LEUR OUVRAGE

    Parmi  tous les peintres modernes, Chagall est très certainement un des plus inspirés par les trois maitres neptune , Uranus et pluton qui sont venus se materialiser en anges sur ses toiles.

    Sachant l'apport que le sens inné de la PERSPECTIVE que détient Marc Chagall apporte à la peinture moderne, nous continue de nous extasier encore en lisant le symbole sabian du degré sur lequel tombe Neptune " deux cordonniers attablés à leur ouvrage" .

    En effet connaissant d'une part la maitrise des pieds par la planète Neptune , le " caractère double de l'intelligence adulte " , le fait que les pieds representent aussi l'entendement dans le sens ou l'on ne fait plus qu'un , que l'on fusionne ( Neptune) avec l'objet de sa connaissance tout en  le complementant avec son contraire  on comprend la portée fabuleuse de ce symbole sur l'oeuvre de Chagall.

    " Pour supprimer l'ombre de l'objet, il suffit, nous dit D.RUDYAR, d'éclairer cet objet ( sur le plan à deux dimensions  qui est le sien ) par deux sources lumineuses. le véritable entendement dissipe toute ombre intellectuelle . les deux cordonniers symbolisent le contraste entre deux facons d'appréhender une expérience ( notamment lorsqu'elle est nouvelle ) et ils fabriquent en outre des objets susceptibles d'habiller et de proteger notre discernement et notre raison."
    Lorsque l'on observe les toiles de notre artiste , nous ne pouvons que constater toute la force que donne ces jeux de contraste entre ombre et lumiere et les jeux sur les couleurs entre les differentes sources lumineuses qui donnent aux oeuvres leur emouvante perspective.

    suite de notre analyse dans notre site "thé astral " http://theastral.eklablog.com/une-peinture-lunaire-lumineuse-marc-chagall-a1249600

    Tags Tags :
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :